top of page
  • Morgane BONNIN

HARCELEMENT SCOLAIRE, comprendre, accompagner, prévenir :

Nous parlons de harcèlement scolaire lorsque l’enfant subit des moqueries à l’école, se fait bousculer ou insulter, humilier


Dès lors que votre enfant est blessé, battu à l’école, nous basculons sur de l’agression physique ou même du harcèlement physique si cela dure dans le temps. Dans ce cas précis, il est impératif de porter plainte car il y a agression physique.


Cet article porte précisément sur le harcèlement scolaire, vous savez ? Ce fléau qui n’est pas encore assez reconnu et qui fait des dégâts énormes dans le développement de nos enfants ? Qui occasionne le combat des parents pour sortir leur enfant du harcèlement scolaire et toutes les portes qui leur tournent le dos…



Pourquoi un enfant devient victime ou harceleur ?


Il existe de multiples raisons diverses et variées. En voici les principales associées au comportement qui en découle (à noter que victime et harceleur les ont souvent en commun, seul le comportement diffère en fonction de la personnalité et/ou de l’éducation reçue) :


- Manque de confiance et peur du regard de l’autre -> repli sur soi et isolement ou au contraire prise de pouvoir, domination pour se sentir fort,


- Peur du rejet -> accepter de faire des choses à contre-cœur, vouloir plaire en acceptant d’être le souffre douleur ou participer au groupe qui embête les autres,


- Sentiment d’être différent, pas à sa place,


- Hypersensibilité -> honte et impression d’être vulnérable, que tout le monde le voit. Ou alors, mise en place d’une carapace de méchant pour se cacher.


Un enfant, qu’il soit victime ou auteur de harcèlement, souffre énormément, et trop souvent en silence (il a honte d’en parler et de devenir un fardeau pour les adultes, ou que cela mette très en colère ses parents).


Il est très important d’être à l’écoute du moindre changement de comportement chez votre enfant, et dans le doute, de lui parler de cette réalité du harcèlement qui existe et de ce qu’il peut faire si il en est victime ou s’il connait quelqu’un qui en est victime (même si il vous balance « rooooh mais tu m’saoule !! »).


Justement, que faire ?


Avoir le soutien de l’école, écrire à la maitresse ou au prof, discuter avec les parents des autres enfants, changer d’école, … Tous ces actes sont les 1ers auxquels on pense.

Parfois ils suffisent à ce que cela s’arrête… Jusqu’à la prochaine fois ! Eh oui ! Si l’enfant lui-même n’agit pas pour que cela change, alors il gardera toujours la peur que cela recommence, ce qui fera baisser sa confiance, et cela devient un cercle vicieux.


Un auteur de harcèlement continue de harceler parce que ça marche. Il se nourrit de la peur des autres. C’est ce qui fait grandir son pouvoir (et donc sa confiance en lui dont il manque grandement souvenez vous !). S’il n’a plus à manger, alors il arrêtera. Pour cela, votre enfant doit réussir à ne plus avoir peur ! Et cela passe par plusieurs étapes :


- Evacuer toutes les émotions désagréables liées à ce qu’il a vécu pour faire la place à du pouvoir et de la force, de la confiance


- Entretenir cette confiance, en apprenant à se défendre efficacement (les jeux de rôle sont extra pour ça !) dans un environnement sécurisé d’abord, puis en situation réelle ! (cela devient un jeu)


- Développer ses habilités sociales en renforçant une image positive de lui-même et ses capacités innées.


Tout ça, il peut tout à fait le faire avec ses parents ! Sauf que je sais pas vous, mais moi si on touche un cheveu de mon fils, j’ai envie de tout exploser !!! (ben oui j’ai beau être thérapeute je suis humaine et animale à l’intérieur).

Donc… parfois notre état de colère, d’impuissance et notre fort lien affectif nous empêche de lui montrer les étapes pour qu’il se défende sainement. Ca ressemblerait plus à « met lui un coup de pied où je pense ! » non ?


Heureusement, il existe tout un tas d’accompagnants qui peuvent vous aider à expliquer cela à votre enfant, en restant neutre. N’attendez pas qu’une situation s’enkyste pour offrir ces supers pouvoirs à votre enfant. Plus il les apprend tôt, plus vite il s’en sortira et pourra en aider d’autres !


Enfin, comme beaucoup de parents, lorsque notre bébé entre à l’école ou piiire au collège ! Le risque qu’il soit harcelé / harceleur nous pétrifie…


C’est pour cela qu’il est important d’en parler aux enfants pour qu’ils comprennent de quoi il s’agit. Malheureusement nos écoles ne sont pas toujours armées pour ça.


Je suis intervenue il y a peu dans une classe de CM2. Nous discutions avec les élèves du harcèlement. La plupart ignoraient carrément de quoi il s’agissait, certains enfants se sont aperçus qu’ils étaient victimes, les auteurs ne semblent pas se rendre compte de l’impact de leurs actes et ce que cela peut entrainer. C’est comme si c’était un jeu.


Lisez des livres avec eux, expliquez leurs quand vous voyez une scène de harcèlement dans un film, discutez-en le plus possible, ouvrez la communication. C’est grâce à cela qu’ils pourront le reconnaitre et en parler pour que cela s’arrête avant que cela ne prenne trop d’ampleur (PHOBIE SCOLAIRE, la reconnaître, la comprendre et l'accompagner (atelier-epanouissement.fr) voir mon article sur phobie scolaire) …



Morgane Bonnin

Hypnose & sophrologie ludique

Sanary-sur-mer




3 vues
bottom of page